Skip to content

Quel bois choisir pour la construction d’une yourte contemporaine ?

Chêne bois pour fabricatiob de yourte contemporaine

Le chêne constitue une bonne essence pour la fabrication de votre yourte

L’utilisation du bois dans la yourte présente plusieurs avantages. Tout d’abord, le bois un matériau respectueux de l’environnement, biodégradable, recyclable, au faible impact écologique. Lorsqu’on compare l’énergie nécessaire â la production d’1 kg de divers matériaux, on constate que le bois est celui qui consomme, et de loin, le moins d’énergie par rapport aux autres matériaux usuels :

  • Environ 4 fois moins que le béton.
  • Environ 60 fois moins que l’acier.
  • Environ 130 fois moins que l’aluminium.

Attention ! L’origine du bois doit être considéré avec une attention particulière : filières locales pour éviter les transports, labels (PEFC a minima), exploitation respectueuses des espaces forestiers (le mieux est de connaître les exploitants et la filière concernée), préservation des forêts primaires (pas de bois exotiques, label FSC si vraiment…).

Le bois dans la yourte est également intéressant de part la chaleur qu’il apporte. L’esthétisme du bois dans la yourte est également exceptionnel. Enfin, le bois permet une grande liberté architecturale ainsi qu’une simplicité de mise en œuvre.

En fonction de la disponibilité, Yourteco utilise des bois naturellement durables et si possible d’origine locale (française) tel que le mélèze, le chêne, le pin des landes, le châtaignier ou le douglas.

Notre sélection d’essences de bois pour éléments de yourtes contemporaines

Exemples de yourtes contemporaines en bois

Exemples de yourtes en bois

Le douglas

Le douglas est un résineux de l’ordre des conifères. Très bon bois de charpente et naturellement imputrescible, le douglas est idéal pour les perches et le solivage du plancher. Utilisé éventuellement pour les treillis si le débit est effectué au pied de l’arbre (pas de branches, donc pas de nœuds). Très présent dans le Limousin, la Bourgogne, Rhône-Alpes, l’Auvergne et Midi-Pyrénées et dans 13 départements du Massif Central, la surface de Douglas dépasse 10 000 ha. Dans le Morbihan, l’Orne et l’Eure, les Vosges et le Bas Rhin, la surface de Douglas dépasse 5 000 ha. En dépit de sa jeunesse, et des effets de la tempête de 1999, la douglasaie française présentait en 2004, un volume sur pied d’environ 62 millions de m3, pour un accroissement biologique annuel supérieur â 5 millions de m3.

Le mélèze

Le mélèze est un résineux idéal pour les treillis car il est pauvre en nœuds. Il croît dans les Alpes entre 1 400 et 2 400 m. On le rencontre essentiellement dans le Briançonnais, le Queyras, l’Ubaye, le Dévoluy et le Mercantour. Avec le cyprès chauve, c’est le seul résineux d’Europe qui perd ses aiguilles en hiver. Il s’agit d’un bois tendre qui se travaille assez facilement. Imputrescible, il est traditionnellement utilisé pour les toits de maison (en bardeaux de mélèze) ou les gouttières et en général pour les maisons très exposées aux intempéries. Très bien en bardage et platelage.

Le chêne

Coupe transversale d'un tronc arbre

Coupe transversale d’un tronc d’arbre

Le chêne est l’arbre le plus typique de nos forêts. La France en est le second producteur mondial et on le rencontre partout, sauf sur le pourtour méditerranéen et les Alpes du Sud. Le bois de chêne s’avère dur et résistant ; il est apprécié pour la fabrication des parquets, des tonneaux, des escaliers et des huisseries de portes.

Le pin maritime

Pour le plancher, nous utilisons un parquet à lames massives de pin maritime en 23 mm d’épaisseur en rainuré bouveté et â bords chanfreinés. Il est conseillé de le protéger â l’huile dure pour éviter qu’il ne se tâche. Possibilité de faire le même plancher en chêne mais attention au coût : environ 50 euros le mètre M² contre 10 euros le M² pour le pin !

Le châtaignier

Présent dans toute l’Europe, ce bois est proche du chêne, facile â travailler et résistant sous l’action de l’air et de l’eau grâce â une forte teneur en tanin. Le châtaignier est généralement utilisé pour les menuiseries extérieures et intérieures de la yourte.