23Mai/16

CHOISIR SA TOILE DE YOURTE

LES TOILES DE YOURTES

L’achat d’une toile de yourte de qualité peut vous épargner bien des ennuis (fuites, condensation, déchirures, dégradation prématurée, pourrissement). Même si celle-ci représente une part importante du budget, elle est indispensable à votre confort et permet d’assurer la longévité de votre yourte. De plus, une toile de yourte qui dure c’est d’autant moins de perte de temps et d’argent en renouvellement et entretien.
Parmi les critères à retenir pour le choix d’une toile de yourte, on retiendra :
• La solidité mécanique,
• La résistance aux UV et notamment la tenue de la teinte,
• La résistance à l’humidité (champignons),
• La durabilité dans le temps,
• Le prix d’achat et le coût de l’entretien,
• L’unité de schmerber ou la résistance à l’eau (800 schmerber = 80 cm de colonne d’eau),
• L’impact écologique,
• La résistance évaporative ou la perméabilité à la vapeur d’eau.
Parmi les fibres utilisées le plus souvent pour les toiles de yourtes, on retiendra :
Le coton, l’acrylique, le chanvre et le polyester.

Nos toiles 🙂

23Mai/16

LES TOILES DE YOURTES

LES TOILES DE YOURTES EN COTON

Les toiles de coton étaient tratoile_yourte1 ditionnellement utilisées pour les voiles de bateau et certains fabricants ou importateurs proposent encore des toiles de yourtes en coton. Si le coton est issu d’une matière végétale, il n’a que l’air d’une fibre naturelle : avec 2,5 % des surfaces cultivées, il absorbe 25 % des insecticides produits dans le monde ; il reçoit jusqu’à 30 traitements chimiques par an ; sa production entraîne chaque année l’intoxication d’un million de personnes et le décès de 22.000 autres. Il y a quelques années, les toiles de coton pour l’extérieur étaient traitées au mercure et autres cocktails d’oxydes métalliques. Ces toiles pouvaient durer une dizaine d’années. Désormais, ces produits sont rigoureusement interdits et la durée de vie d’une toile de yourte en coton dépasse rarement 3 ans. En effet, les fibres du coton sont sensibles aux toile_yourte3champignons qui ne manquent pas de se développer si la toile ne sèche pas assez rapidement. Après plusieurs déconvenues suite à l’utilisation des toiles en coton, nous ne pourrions pas vous conseiller ce type de toile pour votre yourte. De plus le coton est plus épais et plus lourd que les autres toiles. Dans les régions sèches et ensoleillées, vous pouvez utiliser une toile de yourte en coton mais vous n’obtiendrez pas une durée de vie équivalente aux produits synthétique.

LES TOILES DE YOURTES EN ACRYLIQUE

En l’absence d’une solution naturelle efficace et écologique pour votre toile de yourte, le recours aux matières synthétiques nous paraît indispensable. Si la fibre acrylique imite par son aspect celle du coton, elle est pour sa part confectionnée à partir d’une c ombinaison de charbon, d’air, d’eau, de petroleum et de calcaire : c’est donc une fibre artificielle dérivé du pétrole.
Au final, on obtient une toile de yourte qui dure 5 fois plus longtemps qu’une toile en coton et 3 fois plus longtemps qu’une toile en polyester.
En effet, la toile de yourte acrylique est insensible à l’humidité et présente un très faible pouvoir absorbant, elle sèche donc très vite et est insensible aux développements de champignon.
De par sa nature, la fibre acryliques résiste très bien aux rayons ultraviolets responsables du vieillissement prématuré des toiles de yourtes .De plus, la fibre acrylique est teinte dans la masse, cela signifie que la couleur est imprégnée au cœur même de la fibre lors de sa fabrication : la toile de yourte conserve donc ses couleurs beaucoup plus longtemps que les autres toiles.
toile_yourte4Si vous voulez créer votre toile de yourte vous-même, sachez que l’acrylique est facile à travailler, léger et qu’il ne s’effiloche pas. Mais vous aurez tout de même besoin d’une machine à coudre puissante (double ou triple entrainement).
L’acrylique a plus tendance que les autres matériaux à chauffer au rayonnement solaire, notamment si vous optez pour des teintes sombres. Si votre yourte n’est pas convenablement isolée, il sera préférable d’opter pour des couleurs plutôt claires sur le toit.
Les toiles de yourtes acryliques que nous vous proposons sont imperméables et respirantes. La version enduite pour le toit permet d’obtenir une excellente imperméabilité. Grâce à ses critères de contrôle, le label Oeko-Tex ® garantit aux consommateurs finaux avertis la sécurité testée de leur toile de yourte vis-à-vis de l’écologie humaine.

LES TOILES DE YOURTES EN CHANVRE

toile_yourte5La toile de chanvre est cinq fois plus résistante que le coton. C’est un matériau bourré de qualités écologiques présentant un bilan carbone exceptionnel comparé aux toiles de coton qui font deux fois le tour de la planète avant d’arriver au dessus de nos têtes.
La toile de chanvre est capable d’absorber jusqu’à 95% des UV (à comparer aux 30% du coton).
De par sa structure pas assez fine, la toile de chanvre n’est pas imperméable : impossible par conséquent de l’utiliser en tant que toile de yourte extérieure. Des recherches sont en cours pour combiner le chanvre à d’autres matériaux en vue de le rendre imperméable. La toile de chanvre est difficile à trouver mais cette filière locale pourrait se développer dans les années à venir. Le chanvre est un matériau prometteur pour les toiles de yourtes.

LES TOILES DE YOURTES EN POLYESTER

Le polyester est une fibre synthétique très résistante mécaniquetoile_yourte2ment. Elle est peu utilisée en extérieur car cette toile est sensible aux UV qui dégradent rapidement sa résistance et décolorent la teinte.
C’est un matériau économique, que l’on retrouve parfois associé à du coton mais son usage en tant que toile de yourte ne sera envisagé que pour du court-terme, soit 2 à 4 ans

23Mai/16

UNE YOURTE ECOLE

Une yourte collège

Création d’un collège Montessori dans une yourte , avec la volonté de créer un Oasis en tous lieux autour.

yourte_contemporaine-20120908-00497_copieAu Rheu en Bretagne, les élèves apprennent l’autonomie sous la yourte
Un projet écologique, conscient et solidaire, pour prendre des responsabilités pour le futur de la Terre.
les élèves auront ainsi accès à un potager et un verger. Ils seront accompagnés par des professionnels dans la découverte du travail de la terre, ainsi que dans la mise en place d’outils de développement durables concrets. Il leur sera aussi proposé de s’investir dans un atelier collectif avec des sculpteurs, peintres et autres artistes/artisans, toujours en lien avec l’équipe pédagogique.

Se taire en classe, c’est respecter le sommeil des autres

Contacts : College Montessori

23Mai/16

AUTO-CONSTRUCTION YOURTE

Auto-construction & chantier participatif

Partager une connaissance ou un savoir-faire, c’est formidable !

Arriver à construire sa yourte  de ses propres mains tout en faisant quelques économies au passage, c’est génial !
Encore faut-il un lieu, quelques bases et de précieux conseils.
Les chantiers participatifs « yourte» c’est le plaisir de partager un savoir-faire, d’apprendre à faire soi-même mais aussi de s’entraider, se conseiller. Parce que c’est vous qui fabriquez votre yourte  vous y gagner en autonomie.

En savoir plus sur l’autoconstrution de yourte

CHANTIER PARTICIPATIF YOURTE

En savoir plus sur l’autoconstrution de yourte

 

 

23Mai/16

CITERNE POUR YOURTE.

Récupérer l’eau de pluie de la YOURTE

Test d’étanchéité d’une citerne souple YOURTECO de 4 m3.

CITERNE_YOURTE-20120106-00152Le concept de récupérer l’eau de pluie ou de la stocker est très intéressant pour les habitants de yourte. L’utilisation de l’eau de pluie afin d’arroser son potager, laver lciterne_yourtea vaisselle prend tout son sens en site isolé. Optez pour une citerne souple pour récupérer l’eau de pluie grâce à une gouttière ou bien stocker de l’eau évite d’avoir recours au réseau ou à des cuves rigides souterraines….En effet une fois pliée la citerne tient dans un carton .

23Mai/16

LA POETIQUE DE L’ESPACE.

PHOTOS YOURTES

Cette expo photo propose des exemples d’intégration de la yourte dans son environnement.
Cet habitat léger « réversible », nous semble être un exemple d’intégration et d’harmonie. Toutes les yourtes présentées ne sont pas forcément des réalisations de YOURTECO, l’objectif est ici , d’accéder à cette poétique de l’espace…

 

23Mai/16

TOILETTE SECHE YOURTE.

 

 

Les toilettes sèches, une option faite pour la yourte.

3toilettes_sèche_yourteLa vie en yourte impose souvent de ne pas être raccordé au réseau urbain et généralement les habitants de yourtes n’ont pas non plus de fosse septique. C’est pourquoi les toilettes sèches semblent être les toilettes les mieux adaptées à la vie en yourte.
La chasse d’eau est remplacée par un mélange de sciure et de copeaux, de préférence non traités, qui absorbent les odeurs. Cela permet d’économiser de grandes quantités d’eau puisqu’une chasse d’eau représente en moyenne 10 à 12L d’eau potable. De plus en utilisant des copeaux et de la sciure cela revalorise les déchets du travail du bois, comme de la fabrication de yourtes par exemple.
Une fois les toilettes remplies le contenu peut être stocké dans un coin du jardin et donnera un excellent compost utilisable 1 an et demi plus tard pour le potager lorsque tout les organismes et bactéries auront fait leur travail.
De plus si vous bénéficiez d’une phyto-épuration, ce qui est souhaitable si vous vivez en yourte, en utilisant des toilettes sèches vous diminuez par 4 sa surface nécessaire au traitement des eaux usées.
Vous pouvez installez les toilettes sèches l’intérieur de la yourte, car contrairement à ce que l’on pourrait croire il n’y a pas de nuisance d’odeur lorsque la litière est bien faite.
Voila de nombreux avantages avec lesquels les toilettes classiques ne peuvent pas rivaliser, alors faites votre choix.
Si vous êtes intéressés, que vous souhaitez en savoir plus, contactez Labelverte, entreprise éthique, dont les membres ont décidé de s’investir dans la gestion écologique de l’eau et de la matière organique.

label verte

23Mai/16

CONSTRUIRE UNE YOURTE.

Méthode et conseils de fabrication “Yourte 5.50“.

 

1. Huisseries

yourte_Alpes_bigLes huisseries de la yourte doivent recevoir par encastrement les treillis, elles doivent donc posséder un cadre résistant car au moment du montage, les contraintes exercées dessus sont assez importantes.
La dimension choisie des huisseries pour notre yourte est de 1100×1650, on pourra augmenter la hauteur de 20 ou 30mm pour limiter l’écoulement des eaux de pluies au niveau des portes, mais ce n’est pas une obligation. La largeur hors tout de l’huisserie sera de 1180mm, car en effet il est nécessaire de prévoir à l’intérieur du cadre, sur chaque côté de l’huisserie, des rainures qui permettront d’encastrer les murs. Ces rainures auront une profondeur de 40 et une largeur de 50 afin de laisser un jeu pour faciliter l’encastrement lors du montage de la yourte.
Il faudra également prévoir sur le côté extérieur des huisseries, une rainure de chaque côté, afin de pouvoir fixer la toile extérieure des murs de la yourte.

2. Treillis

Les lattes composant le treillis sont d’abord rabotées 4 faces, elles sont ensuite coupées à longueur (voire fiche technique structure yourte). Il est important d’être très précis dans les coupes et au moment du perçage pour que le treillis puisse facilement s’assembler, et se déplier. On perce ensuite chaque latte à l’aide d’un tasseau gradué suivant la position des trous déterminée (voire fiche technique structure yourte). Une précision au millimètre est nécessaire sinon de grands décalages peuvent se produire au moment de l’assemblage ce qui produira des murs indépliables.
L’assemblage est simple avec des boulons TRCC(1) 5×45 et des écrous freins pour des lattes de 20mm d’épaisseur car si le boulon dépasse trop il peut déchirer la toile intérieure qui viendra derrière les murs. On percera 1mm au dessus du diamètre du boulon pour faciliter la pose des boulons à la main.
Une fois assemblés les treillis sont coupés comme indiqués dans la fiche technique structure bois, et enfin percés (forêt de 7/8) sur chaque latte au niveau de la partie supérieure afin de venir passer une corde qui reliera le mur au perches.

(1)boulon trcc

3. Perches

Les perches de la yourte  sont dans un premier temps rabotées 4 faces puis chanfreinées sur toutes les arrêtes (raisons esthétique et meilleure stabilité au niveau du repos sur les treillis).
Il est important que les perches soient rabotées à la même dimension (surtout dans la largeur) pour ne pas poser de problème au niveau de leur encastrement dans le toono, et pour faciliter la fabrication de celui-ci.
L’extrémité inférieure de la perche est biseautée à 30° et percée à 50mm environ de l’extrémité afin de recevoir la corde qui la reliera au treillis de la Yourte, l’extrémité supérieure de la perche est taillée de manière à pouvoir venir s’encastrer dans le toono en prenant en compte la pente du toit.

4. Poteaux

Les extrémités basses et hautes des poteaux sont tenonnées afin de recevoir :
– En bas : une rondelle mortaisées servant de bases aux poteaux qui sera au moment du montage fixée au plancher
– En haut un arc de cercle de la largeur de l’anneau du toono (100mm) et d’environ 1/7 du périmètre de l’anneau pour une bonne stabilité qui se fixera au moment du montage à la face inférieure de l’anneau du toono.
L’épaisseur de la rondelle et de l’arc de cercle doit être suffisante (30 à 50mm).
On ajoutera en haut des contreventements entre le poteau et l’arc de cercle.

5. Toono

Clef de voute de la Yourte, cette pièce reçoit de fortes contraintes, de plus au moment du montage plusieurs personnes sont amenées à monter dessus pour la pose de l’isolant et de la toile, il est donc important qu’elle soit fabriquée avec beaucoup d’attention et de manière solide.

a) Anneau de compression
Il existe différentes manières de fabrication de l’anneau mais pour des raisons de coûts des matériaux et de temps de fabrication nous optons pour la manière suivante :
Dans un premier temps il faut réaliser deux rondelles en lamellé collé (massif ou CP), deux ou trois couches.
Pour cela il faut :

1) Fabriquer le gabarit qui permettra le dessin et la découpe des éléments d’assemblages du lamellé collé, pour éviter trop de perte, et ne pas perdre trop de temps on pourra prendre des arcs de cercle correspondant à 1/7 du périmètre du toono et de la largeur du toono soit 100mm
2) Découper le nombre de morceaux nécessaires suivant l’épaisseur des planches choisies (chaque rondelle doit faire environ 30mm d’épaisseur, et l’entraxe destinée à recevoir les perches environ 70mm)
3) Réalisation du lamellé collé, on peut le renforcer en le fraisant/vissant entre chaque couche.

Lorsque les rondelles sont finies on peut à l’aide d’un guide circulaire et d’une défonceuse repasser les intérieurs et extérieur des rondelles pour obtenir un rond parfait, c’est pourquoi lors de la réalisation des éléments d’assemblage du lamellé collé on peut se permettre de couper un peut plus large, car suivant le matériel utilisé, on ne peut pas toujours avoir une précision à toute épreuve.

Dans un deuxième temps il faut procéder à la réalisation des entretoises :
Pour cela il est nécessaire de calculer leur largeur exacte, c’est-à-dire :
Largeur entretoise= (Périmètre intérieur toono – nombre de perche x largeur de perche)/ nombre de perche
Par exemple dans le cas ou le diamètre intérieur de l’anneau est de 1500, la largeur des perches de 35 et le nombre de perche est 65 nous aurons :
Largeur entretoise = (1500xPi-65×35)/35 = 37.49, on prendra alors 38 pour arrondir au dessus afin que les perches ne sortent pas de l’anneau lors de l’encastrement.
Hauteur entretoise : 70 et Longueur : 100 (épaisseur de la rondelle)
Une fois que les entretoises sont faites, il faut les percer et les fraiser, pour ensuite pouvoir à la première rondelle par encollage/vissage.
D’autre part afin de les positionner correctement sur la rondelle il faut réaliser un gabarit trapézoïdal représentant l’entraxe. Dans notre cas nous aurons :
Petit côté= (Périmètre intérieur toono – nombre de perches x largeur entretoises )/nombre de perches= 34.5 mm
Grand côté= (périmètre extérieur-nombre de perches x largeur entretoise)/nombre de perches= (1600xPi-65×38)/65= 39.33 mm
Hauteur= largeur toono=100mm
On fixera une équerre sur le grand côté du gabarit pour pouvoir la mettre en application sur la rondelle lors de la fixation des entretoise sur celle-ci.
Il est important d’être précis lors de la réalisation de ces étapes, si l’on ne veut pas avoir un gros décalage lors de la pose des entretoises

Lorsque le gabarit est réalisé on encolle et visse chaque entretoise une par une, lorsqu’ il reste une dizaine d’entretoises, les positionner à l’aide du gabarit pour vérifier qu’il n’y à pas de décalage (que toutes les entretoises peuvent être positionnées et avec les espacements nécessaires). Si il se présente un décalage (il manque de l’espace), on pourra raboter légèrement chaque entretoise non encore fixée, si le dernière entretoise est trop éloignée de la première (cas moins fréquent), on en réalisera quelques unes un peu plus larges.
Lorsque toute les entretoises sont fixées et collées à la première rondelle on appliquera la deuxième rondelle au dessus que l’on fixera (collée/vissée) aux entretoises.
b) Anneau d’aération
Il s’agit de l’anneau qui se trouve au niveau supérieur du toono, de diamètre 300 de largeur 35 et d’épaisseur 30.
L’anneau est fermé par un clapet qui s’ouvre et se ferme par pivot autour d’un axe, ce qui permet de fixer une ficelle au clapet pour pouvoir l’ouvrir et le fermer une fois la Yourte montée.

c) Axes du toono

Les axes au nombre de 7 sont fixés à égale distance autour de l’anneau de compression et sur l’anneau de compression, ils doivent avoir une pente de 32° (pour un bon écoulement des eaux de pluie et que le puit de lumière épouse bien la forme du toono) .